Impact de Covid sur le Marché Immobilier de Marbella

En regardant les mois précédant le verrouillage inattendu de Covid-19, il semblait que nous nous remettions d’une année 2019 quelque peu difficile. Le premier semestre de l’année dernière a été particulièrement difficile, faisant suite à plusieurs années de forte croissance, avec une demande particulièrement forte pour les propriétés modernes et neuves de la Costa del Sol.

Marbella Promenade Sunset

Après avoir atteint des sommets en 2017 et 2018, le marché semblait s’être stabilisé au début de 2019, ce qui a amené beaucoup de gens à penser qu’une période de récession était en route. Ce n’est qu’après l’été que la situation a commencé à s’améliorer à nouveau, et à la fin de l’année, les craintes de récession semblaient s’être dissipées, car les demandes de propriétés à Marbella ont à nouveau explosé.

2020, une année en deux parties

Les cycles de hausse et de baisse font partie intégrante de la vie et sont présents depuis toujours, mais ce que nous avons vécu cette année est totalement nouveau. À part une guerre ou une calamité naturelle, il est difficile d’imaginer un facteur non économique pour avoir un tel impact. L’année 2020 avait commencé comme l’année 2019 s’était terminée, avec une forte demande et une relance du marché, jusqu’à ce que la crise Covid nous contraigne tous à un verrouillage.

Cette mesure a créé une cessation d’activité quasi totale pour de multiples secteurs de l’économie, et si les professionnels de l’immobilier se sont montrés remarquablement adaptables, ils ont eux aussi dû rester les bras croisés pendant la majeure partie de deux mois. Dans de nombreuses régions du monde, on parle de « quatre mois perdus », mais aussi difficile que cela puisse être, si cela reste limité à cela, nous nous en sortirons bien.

Un atterrissage en douceur

La crise a eu et continuera d’avoir de fortes répercussions économiques pendant un certain temps encore, mais lorsque nous avons commencé à sortir de l’isolement en Espagne à partir de juin, nous avons constaté que nos pires craintes ne se sont pas réalisées. La distanciation sociale et les réglementations connexes ont ralenti le retour complet aux affaires, mais après presque trois mois d’activité essentiellement perdue, les choses reprennent clairement.

Les touristes commencent à revenir lentement sur la Costa del Sol, où les consommateurs et les entreprises locales ont repris leurs activités. Ce qui ne s’est pas produit, c’est une chute libre de la demande et des prix ; en fait, la plupart des agents immobiliers de Marbella font état d’un grand nombre de demandes et de visites et, d’une manière générale, le marché est étonnamment résilient et dynamique.

« Nous avons plus de demandes que jamais, en hausse de 50 %, et ce qui devient clair, c’est l’importance des technologies modernes telles que les visites virtuelles et les visites à distance », déclare Mary Dunne, partenaire fondatrice de MPDunne & Hamptons International. « Nous communiquons avec de plus en plus de clients par Zoom et nous procédons à une grande partie du processus à l’aide d’outils numériques. Par conséquent, il devient vraiment important pour les propriétés d’avoir des visites virtuelles à 360 degrés dans leur kit de présentation et de marketing. »

L’intérêt vient du monde entier, la situation de Covid faisant que plus, et non moins, de personnes souhaitent posséder une propriété à Marbella et y passer une partie ou la totalité de l’année. « Les demandes proviennent de toute l’Europe, mais aussi d’autres parties du monde, y compris des États-Unis, car ils considèrent Marbella comme une région du monde sûre et attrayante, avec un style de vie séduisant », explique Mary. « Le système de santé espagnol, en outre, semble avoir très bien géré la situation de Covid-19, et l’hôpital de la Costa del Sol, en particulier, a fait l’objet d’éloges. Ce sont des facteurs qui ajoutent à la désirabilité de Marbella. »

La demande est particulièrement forte pour les villas haut de gamme de La Zagaleta et du Golden Mile, ainsi que pour les villas neuves et rénovées de Nueva Andalucía et de Sierra Blanca, les principales zones dans lesquelles MPDunne – Hamptons International est spécialisé. « Il faudra un peu de temps pour que tout cet intérêt se transforme en transactions, mais après un arrêt brutal, le redémarrage a été plus qu’encourageant. »

Tendances des prix

La tendance constatée chez MPDunne & Hamptons International se reflète dans les chiffres officiels. Certains pensaient que les prix de l’immobilier seraient en chute libre après le verrouillage, mais si l’on regarde les chiffres officiels publiés par TINSA, l’office statistique espagnol, c’est loin d’être le cas. Par rapport à la même période en 2019, les prix de l’immobilier sont en fait 1,1 % plus élevés dans toute l’Espagne, et seulement 0,3 % plus bas dans les zones côtières, ce qui montre que les résidences secondaires sont plus vulnérables à ce genre de situation que les marchés de première résidence.

Si l’on compare avec le mois de mars, avant le début du blocage de Covid, la valeur des biens immobiliers en Espagne n’a baissé que de 1,1 % et, sur la côte, de 3,8 %. La chute libre des prix n’a donc pas eu lieu, et la demande reste solide, en particulier dans les segments moyen et haut de gamme et dans la gamme de prix inférieure, où de nouvelles possibilités de reprise par les banques ouvrent un marché qui avait largement disparu il y a quelques années.

Dans l’ensemble, compte tenu de l’étrange gravité de la situation dans laquelle nous nous trouvions, le marché immobilier de la Costa del Sol a fortement rebondi et semble connaître un second souffle fondé sur une demande intrinsèque continue pour le mode de vie de Marbella.

Contactez l’équipe de MPDunne & Hamptons International pour obtenir de plus amples informations sur les propriétés et le mode de vie à Marbella.

Mary Dunne

Mary Dunne

Mary Dunne est une courtière immobilière hautement qualifiée et expérimentée à Marbella. Titulaire d'une licence d'agent immobilier espagnol depuis 1995. En 1996, elle a suivi un cours de gestion immobilière à l'Université Les Heures de Barcelone. En 2005, elle a obtenu un MBA en gestion immobilière espagnole. Elle est membre du GIPE, une association professionnelle d'agents immobiliers qualifiés en Espagne, enregistrée auprès du CEPI (Association européenne des professionnels de l'immobilier).

Mary Dunne

Mary Dunne

Directrice
associée

+34 952 866 072

[email protected]

Contactez nous